Avant 1700, le hameau principal se situait à Saint Julien à un kilomètre à l’Est. Pierry n’était alors qu’une annexe constituée par les bâtiments de l’abbaye tenue par les moines Bénédictins de Saint-Pierre-aux-Monts de Châlons.

Le hameau et l’église sont fortement endommagés lors des guerres de religion. S’en suit un abandon progressif des lieux et le transfert de l’église près de la Maison Bénédictine qui rayonne grâce au Frère Oudart.

A partir de 1730, c’est l’âge d’or de Pierry qui devient lieu de résidence privilégié de la noblesse de robe et d’épée. Ces notables construisent des hôtels particuliers, avec aménagements viticoles pour y produire du « bon vin de Pierry, selon la méthode du Frère Oudart » L’on dira alors : « Ay le village, Epernay la ville et Pierry la Cour ».

En 1760, la construction d’un axe « carrosable », appelé « Route de Givet à Orléans », sépare en deux la plupart des propriétés existantes. La Révolution Française apporte son lot de réformes. De nombreuses propriétés sont morcellées.

En 1808, les deux hameaux voisins, Les Aulnois et Corrigot sont rattachés à Pierry.

 

Avec une superficie de 516 hectares pour 1210 habitants, le village garde son caractère rural.

  • Le vignoble, représentant 50 % de la surface cultivée du territoire, est classé 1er cru, et constitue l’une des principales ressources économiques. 15 vignerons commercialisent leurs productions.
  • La végétation constitue un élément important du paysage. Les constructions et éléments végétaux s’enchevêtrent.
  • Le bâti associe constructions à vocation viticole, demeures à valeur historique, maisons plus modestes et constructions plus récentes. L’ensemble est cohérent avec une dominante de briques ocre rouge dans les constructions et façades de la rue principale.
  • Deux zones d’activités commerciales sont implantées sur la périphérie du village : la Zone Saint Julien et les Forges 2 en limite d’Epernay.
  • Une zone d’activité artisanale, Pierry Sud Développement, en direction de Chouilly, dont l’accés se fait au rond point de la caserne des Sapeurs Pompiers.
    Ces trois zones regroupent plus de 80 entreprises. Pour en savoir plus, cliquer ici : économie tourisme.
  • Le Millésium, salle de spectacle et hall d’exposition est construit sur les anciens terrains militaires du quartier Rolland (13ème RG).